Offre expirée

La postulation n'est plus possible car le poste a été pourvu ou bien le recruteur a choisi de ne plus recevoir de nouvelles candidatures.

Voir les offres similaires

Médecin addictologue H/F

Hays Medias

  • Non renseignée, 93031 Seine-St-Denis (93)
  • CDI
  • 15/02/2024

L'établissement

Nous recherchons pour notre client, un établissement spécialisé en santé mentale, un Médecin addictologue. L'établissement est spécialisé dans la prise en charge des personnes alcoolodépendantes après sevrage physique et des personnes en difficulté avec les produits illicites, avec comme objectif d'arrêter ou de réduire de manière significative le comportement addictif et d'amener les patients au plus haut niveau d'autonomie possible avec un projet de vie structuré et adapté. Son équipe pluridisciplinaire, spécialisée et constituée de professionnels, accueille 90 patients par jour et leur entourage. La prise en charge médicale, psychothérapeutique, sociale et socio-culturelle est programmée sur 6 semaines en hospitalisation complète et/en hospitalisation de jour. La clinique est un établissement privé conventionné avec la caisse primaire d'assurance maladie et les principales mutuelles.

Le poste

Sous la responsabilité du Directeur, le Médecin addictologue :

* Assure la prise en charge clinique des patients et anime les ateliers,
* Contribue à l'élaboration du projet de soins individualisé du patient,
* Organise et planifie les activités et les entretiens individuels en coordination avec les équipes soignantes et médicales,
* Rédige les CRH dans les délais légaux,
* Est force de proposition dans la prise en charge addictologique des patients au sein de la clinique,
* Propose des études en vue de l'évaluation et de l'évolution des pratiques professionnelles,
* Participe à la démarche qualité de l'établissement.

Département du lieu de travail : 93
Ville : épinay-sur-seine
Salaire : 100000.0EUR - 120000.0EUR an

Le profil

Médecin inscrit à l'ordre des médecins de France.
Rémunération en fonction de l'ancienneté, 1 semaine sur 4 d'astreinte.