MEDECIN COORDONATEUR H/F

Ehpad La Tour Du Pin

  • 42 rue de la Tour du Pin , 33240 Saint-André-de-Cubzac, Nouvelle-Aquitaine
  • CDI
  • 01/07/2020

L'établissement

EHPAD Latour du Pin

Le poste

MEDECIN COORDONATEUR H/F - 0,5 ETP ou temps partiel

MISSIONS

Le Code de l’Action Sociale et des familles (Art D312.156 à D312-159) précise les missions, le temps d’activité, la rémunération et les critères d’engagement du Médecin Coordonnateurs en EHPAD.

Dans ce cadre légal, et sous l’autorité administrative du Directeur, il concourt à la qualité de la prise en charge des résidents en EHPAD. A ce titre il exerce une autorité fonctionnelle sur les équipes de soins dont il assure l’animation.

LIAISON HIERARCHIQUE

- Direction

LIAISONS FONCTIONNELLES

- Cadre de santé
- Equipes soignantes : IDEC, IDE, AS, ASHFF

DESCRIPTION DES ACTIVITES PRINCIPALES

Projet de soins :

- Réaliser, avec le concours de l’équipe soignante, le projet général de soins
- Rédiger un document décrivant les profils des résidents accueillis s’appuyant sur les pathologies et les groupes iso ressources d’autonomie,
- Définir les besoins en compétences médicales et les objectifs thérapeutiques associés permettant un accompagnement de qualité des résidents
- Etablir la liste des protocoles de soins nécessaires en lien avec les bonnes pratiques gériatriques, en assurer la rédaction et la validation en pilotant leur communication et leur mise à jour en partenariat avec la qualiticienne et la Cadre de santé.

COMAD :

- Conformément aux protocoles en vigueur dans l’établissement, donner un avis sur les admissions des personnes à accueillir
- Participer aux visites de préadmission, en assurer la planification
- En cas d’absence l’avis du médecin coordonnateur est donné sur examen du dossier médical et du dossier de synthèse de la visite élaborée par la cadre de santé, les psychologues et les Infirmières présentes à la visite d’admission.

Commission gériatrique :

- Présider la Commission Gériatrique
- Réunir deux fois par an la commission gériatrique prévue à l’arrêté du 5 septembre 2011 et produire un compte rendu synthétique pouvant être présenté en Conseil d’administration.
- Présenter à la commission le projet de soins de l’établissement et les projets de partenariats avec les structures sanitaires et médico-sociales.
- Etablir et maintenir à jour les recommandations de bonnes pratiques gériatriques en collaboration avec les soignants,
- Veiller au respect des procédures de distribution du médicament et établir une liste de médicaments à utiliser préférentiellement dans les prescriptions aux résidents.
- Rédiger le protocole de mise en œuvre des prescriptions médicales par le médecin coordonnateur.

Filière Gériatrique, Centre ressources et télémédecine:

- Proposer les conventions et participer à leur mise en œuvre avec les établissements sanitaires dans le cadre de la continuité des soins.
- Relancer le service de télémédecine en réaffirmant la place de l’établissement sur le territoire comme centre ressources en lien avec l’ensemble des acteurs et notamment la Plateforme Territoriale d’Appui

Piloter l’évaluation des résidents:

- A l’aide de la Grille AGGIR, établir et valider l’état de dépendance des résidents dans le mois qui suit leur entrée dans l’établissement et à chaque signalement des équipes de soins dans le cadre du projet d’accompagnement personnalisé ;
- Elaborer l’annexe médicale au contrat de séjour lorsqu’une prise en charge particulière est nécessaire pour un résident, notamment son placement au sein de l’unité protégé
- Etablir et valider les besoins en soins requis à l’aide de l’outil Pathos avec le concours des autres professionnels du soin;
- Mettre en place l’évaluation gérontologique standardisée ;
- Procéder à l’évaluation gériatrique des résidents à l’admission et à chaque fois que la situation le nécessite.
- PASA (14 places): Organiser le dépistage et l’évaluation des résidents admissibles au PASA en collaboration avec les psychologues ;

Animation équipes de soins:

- En appui de la cadre de santé, assurer un soutien aux équipes soignantes en participant activement aux réunions de synthèse, staff et transmissions ;
- Evaluer la qualité des soins ;
- Participer à l’élaboration des plans d’urgences : Canicule, Plan bleu… ;
- Rédiger les protocoles spécifiques (BMR) et diffuser l’information auprès des équipes ;
- Assurer des actions d’information auprès des professionnels de l’établissement sur des thèmes discutés avec le cadre de santé.
- Proposer des actions de formations institutionnelles ;
- En collaboration avec les équipes de soins, proposer les modalités d’utilisation du logiciel Titan, l’inscription de nouvelles rubriques ;
- S’assurer de la bonne utilisation du logiciel par les intervenants libéraux extérieurs, notamment la complétude du dossier médical (article 45 du code de déontologie).

Santé publique gestion des risques:

- Proposer une définition actualisée annuellement des termes « situation d’urgence », « risques vitaux », « risques exceptionnels », « risques collectifs », fugues ;
- Identifier plus généralement les risques et veiller à la mise en œuvre de toutes mesures utiles de prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques ; il peut être fait appel à son expertise à la demande du responsable qualité/prévention sur d’autres risques qui ne sont pas dans le champs du médecin coordonnateur ( exemple : prévention du risque légionnelle (livret Sanitaire), risques professionnels (Document unique), risques alimentaires (HACCP), risques liés à la Blanchisserie et la fonction linge (RABC)…).
- Assurer les remontées d’information et répondre aux enquêtes diligentées par les autorités concernées (ARS, ANESM…) ;

Autres missions :

- rendre compte de son activité au travers d’un tableau de bord ; proposer des indicateurs d’activité.

PARTICIPATION AUX INSTANCES ET GROUPES DE TRAVAIL

- Conseil d’Administration : membre de droit
- CTE, CHSCT pour les questions du soin
- Projet d’établissement, évaluation interne, ….

CADRE HORAIRE DE TRAVAIL

- Fixé dans le contrat de travail et modifiable par avenant.

Le profil

QUALIFICATION CONNAISSANCES REQUISES

- Titulaire d’un diplôme d’études spécialisées complémentaires de gériatrie ou de la capacité de gérontologie ou d’un diplôme d’université de médecin coordonnateur d’EHPAD, ou à défaut, d’une attestation de formation continue.
- Maitriser les outils de la communication orale et écrite, capacité rédactionnelle (rapport, cadrage de projet,…)
- Maitriser les outils bureautiques,

SAVOIRS-FAIRE ET SAVOIRS-ETRE

- Forte aptitude au travail en équipe et à la dimension relationnelle
- Capacité à mettre en œuvre un management non hiérarchique, savoir organiser et mobiliser une équipe
- Aptitude à l’écoute active et au dialogue,
- Organisation, méthode et rigueur,
- Respecter la confidentialité des informations médicales et administratives,