UN MEDECIN DOULEUR H/F – temps partiel ou temps plein attaché au SISSPO

Institut De Cancérologie De Lorraine

  • 6 avenue de Bourgogne - CS 30519 , 54500 Vandœœuvre-lès-Nancy, Grand-Est
  • CDI
  • 16/10/2020

L'établissement

L’Institut de Cancérologie de Lorraine, établissement de santé privé d’intérêt collectif situé à Vandoeuvre les Nancy, est l’un des 18 centres français de lutte contre le cancer du groupe UNICANCER, référent dans sa spécialité pour la région Lorraine, il emploie 700 personnes et il recherche :

Le poste

UN MEDECIN DOULEUR H/F – temps partiel ou temps plein attaché au SISSPO

Le Service Interdisciplinaire de Soins de Support pour le Patient en Oncologie (SISSPO) a pour mission d'organiser et de coordonner, en pluridisciplinarité et pluri professionnalité, l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, en complémentarité des traitements spécifiques de la maladie cancéreuse, à toutes les phases de la maladie (curative, palliative et palliative terminale).

Il est composé d’unités fonctionnelles transversales (unité de psycho-oncologie, équipe mobile de soins palliatifs, centre de lutte contre la douleur chronique rebelle (orientation cancérologique), unité d’onco-gériatrie, unité transversale de nutrition, oncosexologie) et d’une unité d’hospitalisation de 20 lits.

L'ensemble des activités de l’équipe douleur s'intègre dans une stratégie d’amélioration de la prise en compte de la qualité de vie des malades, qui peut être altérée non seulement par la maladie, mais également par les séquelles des traitements. Le centre est référent régional pour la douleur du cancer.

Le médecin douleur a une activité clinique, une activité de formation, une activité de recherche et participe à la vie institutionnelle.

En effet, le médecin douleur :

- prend en charge la douleur des patients atteints d’un cancer. Les évaluations peuvent se faire en consultation externe, en hospitalisation de jour douleur (pose de QUTENZA®, remplissage de pompe à Prialt®…) et au lit du malade pour les patients hospitalisés. Il travaille en binôme avec l’IDE référente douleur.

- Participe à la consultation pluridisciplinaire de la douleur chronique (1 fois par semaine) en présence d’un psychiatre et/ou d’un psychologue.

- réalise un suivi téléphonique des patients à domicile en collaboration avec les médecins généralistes en assurant une activité de conseil, afin de permettre une continuité des soins au domicile

- assiste au comité de lutte contre la douleur et symptômes (CLUDS), visant à améliorer la politique d'établissement quant à la prise en charge de la douleur

- a un rôle de conseil et d’expertise. L'unité douleur participe aux différentes instances de l’établissement, joue un rôle important dans l’interface ville-hôpital et les réseaux

- s’implique dans l’enseignement (ICL, facultés de médecine et de pharmacie, DIU douleur, SFETD, AFSOS, SFAP…) et la recherche.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Le médecin douleur participe à la continuité des soins dans le secteur d’hospitalisation de 20 lits et assure une visite le samedi matin (avec un interne d’oncologie), le dimanche matin et les jours fériés (environ un WE par mois. L’astreinte de nuit et le reste du weekend est effectuée par un oncologue)
 

REMUNERATION
Selon expérience et convention collective

Le profil

PRE-REQUIS EXIGES

Diplômes ou niveau de formation : DESC "douleur et médecine palliative" et/ou Capacité douleur et/ou DU douleur
Techniques ou certifications particulières : Expérience en soins palliatifs souhaitée

Autres :
- COMPETENCE RELATIONNELLE: capacités relationnelles (écoute, concertation, communication, confrontation, diplomatie, déontologie....).
- CAPACITE DE COOPERATION: travail interdisciplinaire (soignants, paramédicaux, psychologues, assistante sociale, diététicienne...).