Cardiologue H/F pour consultation interne - ½ journée par mois

Centre Médical Et Pédagogique Pour Adole

  • ., 77610 Neufmoutiers-en-Brie, Ile de France
  • CDI
  • 08/04/2021

L'établissement

 

La Fondation Santé des Etudiants de France, reconnue d’utilité publique gère 25 établissements sanitaires et  médico-sociaux, soit plus de 1.700 lits et places sur l’ensemble du territoire pour un budget de plus de 175 M€ et un effectif de 2.500 salariés. Grâce à un partenariat historique avec l’Education nationale permettant l’affectation de 320 équivalents temps plein, la Fondation propose une prise en charge soins-études-insertion pour les patients de 12 à 25 ans, qu’elle accueille principalement en psychiatrie et en soins de suite et de réadaptation.

 

La vacation est à pourvoir au Centre Médical et Pédagogique pour Adolescents (CMPA) de Neufmoutiers en Brie, établissement sanitaire de soins de suite de 188 lits et places qui accueille des adolescents (12 à 25 ans) dans le cadre d’une prise en charge associant soins et études.

Le poste

Cardiologue H/F pour consultation interne - ½ journée par mois

Services d’intervention :

  • MPR : Patients accueillis provenant en majorité des services de « l’aigu « (réanimation, SRPR, neurochirurgie, chir. orthopédique) avec notamment  un traitement à visée cardiologique ou cardio-vasculaire instauré en urgence, sans qu’il y ait un suivi programmé derrière.

Recours à un avis cardiologique pour les sevrages de  ces traitements en fonction de l’évolution de l’état neurologique et l’état général ou en cas de découverte d’anomalies fortuites à l’occasion du bilan d’entrée, ATCD personnels ou familiaux ou explorations pour diverses raisons.

Il est attendu de l’intervention du  cardiologue un avis  pertinent et adapté à la situation de l’adolescent ou jeune adulte, souvent  cérébrolésé dans un contexte d’une prise en charge globale, y compris les investigations complémentaires qui peuvent devenir  indispensables.

 

  • MPR PSY : situation MPR « classique » citée ci-dessus ou dans le cadre de la surveillance de la bonne tolérance des traitements psychotropes.

 

  • USPC : avis cardiologique nécessaire notamment dans la prise en charge des comorbidités liées à l’âge et la pathologie souvent neurologique grave,  patients allant  jusqu’à 35 ans. Atteints de plusieurs déficiences associées présentent des limitations sévères d’activité nécessitant un recours à des aides techniques et humaines et à des dispositifs médicaux spécifiques.

Elles présentent des risques de complications médicales et d’aggravation nécessitant des soins techniques prolongés et complexes 24/24 et au long cours, donc difficilement déplaçables pour des consultations à l’extérieur.

 

  • SSM : Patients hospitalisés en médecine de l’adolescent présentant une maladie chronique (avec dans certaines pathologies une augmentation des risques cardiovasculaires), à laquelle s’ajoute parfois  une pathologie psychiatrique nécessitant la mise en place d’un traitement psychotrope (traitement potentiellement grave sur le plan cardiologique)

Nous attendons de l’intervention du cardiologue un avis pertinent et adapté au profil de nos patients : interprétation d’ECG, avis thérapeutiques, indications d’explorations complémentaires

 

  • En psychiatrie : La prise en charge somatique des patients hospitalisés en psychiatrie est une obligation et un point de vigilance de la HAS dans le cadre de la certification, cette population étant en général moins bien suivie sur le plan physique que la population générale.

La consultation cardiologique est un des aspects de ce suivi somatique, la plupart des psychotropes pouvant avoir des effets secondaires potentiellement graves sur le plan cardiologique (allongement du QT et troubles du rythme). Outre les traitements, les adolescents peuvent cumuler d’autres facteurs de risque cardio-vasculaires, en particulier en cas de surcharge pondérale.

Un ECG est systématiquement réalisé en amont d’une telle prescription et dans le cadre de la surveillance de la bonne tolérance de ces traitements, et nécessite l’interprétation d’un cardiologue (en complément d’un examen clinique).

Une grande proportion des adolescents hospitalisés en psychiatrie nécessite donc le recours à un cardiologue, et nous avons tout intérêt à ce que cette consultation se fasse sur place, auprès d’un praticien qui pourra prendre en compte les spécificités de nos patients en s’appuyant sur les soignants qui les accompagnent.

Rémunération :

Facturation à la vacation

Le profil

Qualifications

Titulaire du Diplôme d’Etat en Cardiologie, inscription à l’Ordre des Médecins.