UN MÉDECIN GÉNÉRALISTE OU MÉDECIN PSYCHIATRE (H/F) À TEMPS PARTIEL POUR SON CSAPA À PARIS

Gaïa-paris

  • 12 Bis rue de La Pierre Levée, 75011 Paris, Ile de France
  • CDI
  • 14/02/2021

L'établissement

Gaïa Paris fondée et soutenue par Médecins du Monde est une association gérant un CAARUD, une salle de consommation à moindre risque, un dispositif mobile de dépistage et un CSAPA.
Tous ces dispositifs oeuvrent dans le champ de la réduction des risques auprès d’un public usager de drogues et ont pour objectifs de réduire la mortalité et les morbidités liées à l’usage de drogues.

Le poste

UN MÉDECIN GÉNÉRALISTE OU MÉDECIN PSYCHIATRE (H/F) À TEMPS PARTIEL POUR SON CSAPA À PARIS

MISSION :
• Assure le suivi addictologique des patients dans ses toutes dimensions : prescription et délivrance de traitements de substitution, entretiens d’admission, tenue des dossiers médicaux sur logiciel, évaluation psychiatrique et suivi, hospitalisations, sevrages…

• Effectue des consultations médicales au lieu fixe et dans le cadre des activités mobiles

• Constitue un réseau de soins, développe un travail en partenariat et assure
l’interface patients / partenaires médicaux extérieurs

• Informe, conseille et oriente les personnes accueillies

• Propose et pratique des examens et dépistages (TROD, Fibroscan)

• Contribue au développement et à l’évolution du projet : participe aux actions
de formation et de recherche, à la rédaction des rapports d’activités ainsi qu’à l’actualisation du projet thérapeutique

• Participe aux réunions d’équipe hebdomadaires et aux débriefings quotidiens

• Participe à la réunion mensuelle d’analyse de pratiques

Conditions d’emploi :
CDI 3 jours/semaine (possibilité mi-temps) - poste basé à Paris 11e à pourvoir le 2 janvier 2021.

Rémunération médecin généraliste : 2 700 euros brut/mois + reprise d’ancienneté.

Le profil

Médecin psychiatre ou médecin généraliste Connaissance et expérience des
addictions et ou d’un public en grande précarité souhaitées.

• Capacité de recul, curiosité, dynamisme
• Adhésion aux valeurs de la réduction des risques auprès de personnes usagères de drogues
• Intérêt pour le domaine social et les populations marginalisées et/ ou exclues
• Sens du travail en équipe pluridsciplinaire, de l’écoute et de l’observation, capacité d’adaptation, autonomie, non jugement